KANOPE

L’âge de tous les possibles

Solution de cohabitation coopérative pour seniors isolés

POURQUOI CHOISIR KANOPé ?

Découvrez le projet expliqué en détail

Maintien du lien social

Vivre dans un logement écologique

PARTICIPER A LA GOUVERNANCE

Projet inscrit dans l'économie sociale et solidaire

OFFRE D’HABITAT PARTICIPATIF POUR SENIORS

 

Kanopé est une SCIC (Coopérative d’intérêt Collectif) visant à apporter une solution de cohabitation pour des personnes âgées isolées 

  • Maintenir/développer le lien social et l’autonomie.
  • Les maisons répondent aux meilleures normes écologiques (ossature bois, isolation ++ et énergie –).
  • Accessibilité PMR dans tout l’espace.
  • Accompagnement par une conciergerie et aides à domicile.

Utilité sociale

Environnement

Territoire

Gouvernance

Emploi

J’ai 71 ans, pas de problème de santé grave connu, je vis seule depuis 10 ans. Il y a bien longtemps que je pense à une colocation de seniors! Pour moi, vivre à plusieurs (4 à 5) c'est lutter contre les effets fâcheux de la solitude et l’ennui. C’est plus convivial que la maison de retraite où l’on se retrouve à 40 ou 60 et où tout est impersonnel. Chacun a son appartement personnel : l’intimité est respectée. En colocation on se choisit, on s’entraide en petit comité. La présence au quotidien de notre voisin sécurise en cas de problème de santé ou autre. On garde ses activités personnelles, on peut se retrouver pour la cuisine, les repas (souvent négligés dans la solitude) et les loisirs si on le souhaite. Les échanges maintiennent dynamisme et motivation. Cette organisation de vie communautaire me semble financièrement intéressante. Le partage des factures de fonctionnement (impôts, assurances, électricité, internet, ...) et une voiture pour l’ ensemble des locataires, tout cela allège les frais personnels. C’est une aventure! Il faudra faire preuve de tolérance, de compréhension et de respect des règles définies, mais cela me plaît bien !
Marie L.
Retraitée

ACTUALITES

Richard Kaminski

Par Richard KAMINSKI

J’aime bien la formule de Laure Adler dans son livre paru récemment (La voyageuse de Nuit chez Grasset): « partir en maison de retraite, c’est se mettre en retrait ».
C’est justement à cette situation que nous voulons répondre par le projet Kanopé : arrivé à un certain âge (ou un âge certain comme vous voudrez :-), partir sur un nouveau projet de vie, à travers cette petite cohabitation (5 personnes) dans un environnement écologique et en participant à la gouvernance de la Coopérative. Tout le contraire du « retrait » !!

Arnaud Rousseaux, Directeur Général du groupe Orchidées

Célibataire à 71 ans, Danielle veut vivre ses vieux jours dans une colocation de séniors

KANOPE

L'âge de tous les possibles

Copyright © Flamingoweb